JO: Laura Flessel baisse la garde

le
0
LAURA FLESSEL BAISSE LA GARDE
LAURA FLESSEL BAISSE LA GARDE

par Chrystel Boulet-Euchin

LONDRES (Reuters) - Laura Flessel, 40 ans, a définitivement mis un terme à sa carrière d'athlète de haut niveau lundi en perdant au deuxième tour du tournoi olympique d'escrime, dans l'enceinte de l'ExCel de Londres.

L'épéiste française, championne olympique en 1996 à Atlanta où elle s'était imposée en individuel et par équipes, participait à ses cinquièmes Jeux.

Elle a achevé son parcours sur une défaite 15-13 face à la Roumaine Simona Gherman, sous les yeux du président de la République, François Hollande, et d'une jolie colonie française qui l'a soutenue de bout en bout.

Bien que submergée par l'émotion à l'issue de son ultime combat, elle a su sécher rapidement ses larmes pour aller consoler Leïlou, sa fille de 11 ans, très triste après la défaite de sa maman.

"Je voulais faire cinq matches, j'arrête après deux. Il y a beaucoup de déception mais je me suis battue jusqu'au bout et elle, c'est une grande championne", a dit Laura Flessel, des sanglots dans la voix.

"C'est toujours difficile de dire au revoir après 25 ans de haut niveau mais ça a été une belle aventure. Aujourd'hui, je suis contente et fière de la petite Guadeloupéenne qui a réussi tout ça. Durant ces années, il y a eu du champagne et des larmes et c'est fini", a ajouté celle qui fut porte-drapeau de la délégation française lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Londres.

Laura Flessel a promis de ne jamais, à l'avenir, être bien loin de l'escrime et a demandé aux médias de ne pas "lâcher l'escrime".

"On a besoin de vous pour faire vivre notre discipline", a-t-elle souligné.

Si elle a des projets d'avenir, Laura Flessel ne les a pas dévoilé, se contentant d'évoquer les jours à venir.

"Je vais maintenant endosser mon costume de capitaine d'équipe et aller voir la France qui gagne. C'est terminé, ma carrière est terminée, mon dernier challenge est de soutenir l'équipe de France", a-t-elle conclu.

Edité par Jean Décotte

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant