JO: la sprinteuse Tameka Williams exclue pour dopage

le
0

LONDRES (Reuters) - La sprinteuse Tameka Williams a été exclue des Jeux olympiques de Londres après avoir reconnu la prise d'une substance interdite, a annoncé dimanche le Comité olympique de Saint-Kitts-et-Nevis (SKNOC).

L'athlète de 22 ans, qui devait s'aligner sur 100 m et 200 m, a d'ores et déjà quitté le village olympique et pris la direction du retour.

"Lors d'un échange avec l'équipe d'encadrement, elle a avoué spontanément qu'elle utilisait des substances dont le SKNOC considère qu'ils ne correspondent pas au code médical accepté par les autorités internationales", a précisé le Comité olympique dans un communiqué, sans donner plus de précisions sur la nature du produit incriminé.

Tameka Williams, quatrième du 200 m aux Jeux panaméricains l'année dernière, risque désormais une suspension de deux ans, mais pourrait bénéficier de la mansuétude des autorités sportives en raison de son mea-culpa.

Il s'agit du troisième cas de dopage depuis le début officiel de la quinzaine olympique, après l'haltérophile albanais Hysen Pulaku et la gymnaste ouzbèke Luiza Galiulina

Gene Cherry, Simon Carraud pour le service français, édité par Jean Décotte

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant