JO: la perchiste Isinbayeva continue jusqu'aux JO de Rio en 2016

le
0
YELENA ISINBAYEVA IRA CHERCHER L'OR AUX JEUX DE RIO EN 2016
YELENA ISINBAYEVA IRA CHERCHER L'OR AUX JEUX DE RIO EN 2016

LONDRES (Reuters) - La perchiste russe Yelena Isinbayeva, double championne olympique mais seulement médaillée de bronze aux Jeux de Londres, va tenter de reconquérir son titre lors des prochains JO de Rio en 2016.

"J'ai décidé d'aller à Rio en 2016", a-t-elle dit à l'agence Reuters mercredi.

Isinbayeva - qui avait battu le record du monde lors de ses sacres successifs aux Jeux d'Athènes puis de Pékin - n'a jamais semblé à l'aise lundi lors de la finale disputée dans une atmosphère fraîche et humide.

"Je concourrai aux championnats du monde à Moscou en 2013. Puis, je ferai une pause. Je ne sais pas de combien de temps, puis je reviendrai pour aller à Rio et reconquérir ma médaille d'or", a ajouté l'athlète, âgée de 30 ans.

L'actuelle détentrice du record du monde, avec un saut à 5,06 m, avait d'abord annoncé qu'elle mettrait un terme à sa carrière sportive après les championnats du monde de 2013 dans son pays natal.

Mais elle a expliqué cette semaine qu'elle ne voulait pas se retirer de la compétition avec une médaille de bronze et qu'elle songeait donc à concourir à Rio.

"Je voudrais me retirer avec une médaille d'or et Rio, ce n'est pas si loin qu'on pourrait le croire", a plaidé la trentenaire russe lors d'une réunion du Comité international olympique (CIO) consacrée aux Jeux de la jeunesse, dont elle est ambassadrice internationale.

"Tout dépend de ce qu'on fait pendant ces quatre années. Je suis sûre que je ferai les choses comme il faut et que je serai complètement prête pour Rio", a-t-elle dit.

Après avoir marqué une pause dans sa carrière, Yelena Isinbayeva avait remporté en mars les Mondiaux en salle, son premier titre majeur depuis les Jeux olympiques de 2008 à Athènes, mais sa préparation pour Londres avait été compliquée par des pépins physiques.

"J'ai entendu ce matin qu'elle allait poursuivre sa carrière jusqu'à Rio 2016, ce serait formidable", s'est félicité Jacques Rogge, le président du CIO.

Ed Osmond, Dimitri Rahmelow pour le service français, édité par Jean Décotte

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant