JO: la natation française au sommet, les femmes à l'honneur

le
0
PRISCILLA GNETO OFFRE À LA FRANCE SA DEUXIÈME MÉDAILLE AUX JO
PRISCILLA GNETO OFFRE À LA FRANCE SA DEUXIÈME MÉDAILLE AUX JO

par Chrystel Boulet-Euchin

LONDRES (Reuters) - Après une première journée un peu triste, la France a vécu un dimanche exceptionnel aux Jeux olympiques de Londres, brillant de mille feux alors que les nuages s'amoncelaient au dessus de la capitale britannique.

Une demi-heure a suffi en début de soirée pour que la délégation tricolore décroche ses deux premières médailles d'or grâce à Camille Muffat, sur 400m nage libre, et le relais masculin sur 4x100m à l'Aquatic Centre.

La natation a donc tenu son rang mais la première récompense obtenue par la délégation française est à mettre à l'actif de la tireuse Celine Goberville, qui a terminé deuxième de la finale du pistolet à 10m.

Dans la foulée de ce premier podium, la judoka Priscilla Gneto a pris le bronze dans la catégorie des moins de 52 kg, ouvrant la voie aux nageurs qui, eux, faisait pleuvoir l'or sur une capitale britannique très humide.

Camille Muffat a frappé un grand coup en s'imposant sur 400 m nage libre, là ou Laure Manadou, à Athènes en 2004, s'était imposée, à tout juste 17 ans.

Manaudou, après une retraite anticipée juste après des JO de Pékin manqués, une maternité et un retour improbable, a, elle manqué son retour aux Jeux en échouant lors des séries du 100 m dos.

Muffat, qui avait annoncé son intention d'aller chercher l'or sur 400 et 200 m nage libre, n'a pas manqué la première étape de son défi. A 22 ans, elle rejoint son aînée de trois ans et s'offre la plus belle des récompenses.

BERNARD PRIVÉ D'UN BEAU FINAL

Dans son sillage, les garçons du relais 4x100m nage libre ont également été au bout de leur rêve et supplanté les Américains, grands favoris de la compétition.

Bien que privés d'Alain Bernard, champion olympique en titre du 100m nage libre pour lesquel il ne s'est pas qualifié et non retenu pour l'ultime relais, les relayeurs français ont fait plus que ce qui était espéré.

Le quatuor tricolore, composé d'Amaury Leveaux, Fabien Gilot, Clément Lefert et Yannick Agnel, a viré en tête dans les tout derniers mètres, alors que les Américains, emmenés par le tandem Ryan Lochte-Michael Phelps, paraissaient intouchables.

Quatre médailles dont deux d'or, la France peut se réjouir, d'autant que cela ne fait que commencer. Muffat va doubler sur 200m, Camille Lacourt et Yannick Agnel entrent en course lundi en individuel alors que le judo peut continuer à tenir son habituel rôle de pourvoyeur de médaille.

Les handballeurs, eux, ont bien débuté la défense de leur titre en battant facilement un équipe de Grande-Bretagne montée pour l'occasion.

Mais les basketteurs français n'ont pas pesé très lourds lors de leur entrée dans le tournoi face aux ogres américains, qui les ont défait sur le score de 98-71.

Enfin, en tennis, Jo-Wilfried Tsonga a passé le premier tour aux dépend du Brésilien Tomas Bellucci alors que Richard Gasquet est resté à quai en raion de la pluie et devrait disputer son premier match lundi... si le temps le permet.

Edité par Jean Décotte

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant