JO: l'heure tourne pour Rio 2016, prévient le CIO

le
0
LE CIO RAPPELLE QUE L'ORGANISATION DE RIO 2016 NE DOIT PAS TRAÎNER
LE CIO RAPPELLE QUE L'ORGANISATION DE RIO 2016 NE DOIT PAS TRAÎNER

LAUSANNE, Suisse (Reuters) - Le Comité international olympique (CIO) a prévenu mardi les organisateurs des Jeux olympiques 2016 à Rio de Janeiro que le temps passait vite et qu'il leur fallait donc accélérer les préparatifs.

Rio n'a pas encore bouclé son budget pour l'événement ni arrêté les sites qui accueilleront certaines épreuves comme le rugby, le hockey ou le golf.

Le mois dernier, les organisateurs avaient déclaré qu'en raison d'un problème de délai, le stade Sao Juanario, où joue le club de football du Vasco de Gama, pourrait être remplacé par le stade Joao Havelange pour le tournoi de rugby à sept.

"Notre message ne change pas mais l'heure tourne. Ils doivent continuer à traiter le problème avec vigueur", a dit à la presse le porte-parole du CIO Mark Adams.

Le Brésil organisera la Coupe du monde 2014 de football, dont les organisateurs sont aussi confrontés aux remontrances de la Fifa en raison de la lenteur des travaux prévus.

Le CIO s'est en outre enquis de la situation économique du pays dont la croissance a été bien moins forte qu'attendu au troisième trimestre.

"Tout est en cours et dans les temps", a déclaré le président de Rio 2016, Carlos Nuzman. "Le budget sera prêt l'année prochaine. Nous sommes dans une bonne situation, favorable. Nous sommes sur le bon chemin."

Nuzman s'est aussi dit satisfait du veto opposé par la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, sur certaines clauses d'un texte visant à répartir les richesses au détriment des Etats riches en pétrole, comme celui de Rio.

Désignée en 2009, Rio de Janeiro sera la première ville d'Amérique du Sud à organiser les Jeux olympiques.

Karolos Grohmann; Gregory Blachier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant