JO: l'équipe de France de basket en quarts de finale, presque

le
0
VICTOIRE DES BLEUS SUR LES TUNISIENS
VICTOIRE DES BLEUS SUR LES TUNISIENS

par Romain Brunet

LONDRES (Reuters) - Vainqueur de la Tunisie 69-73, samedi, l'équipe de France de basket est pratiquement assurée de jouer les quarts de finale du tournoi olympique de Londres et d'éviter de rencontrer l'Espagne et la Russie favoris de l'autre groupe de qualification.

Avec 22 points en 29 minutes, Tony Parker a une nouvelle fois montré qu'il était en jambes tandis que Nicolas Batum a ajouté 19 points et pris huit rebonds.

"Le principal, c'est qu'on ait gagné, maintenant il faut qu'on se concentre sur le Nigéria", a déclaré Tony Parker après la rencontre. Ça ne sert rien de faire jouer le cinq de départ 40 minutes et de gagner de 40 points pour qu'on soit fatigué en quart de finale."

La Tunisie a tenu une quinzaine de minutes face aux Bleus, notamment grâce à son intérieur Makram Ben Romdhane (17 points et 8 rebonds) et à son ailier Radhouane Slimane (9 points et 5 rebonds).

Un 16-2 infligé par les joueurs de Vincent Collet en neuf minutes, à cheval sur les deuxième et troisième quart-temps, a fait passer le score de 25-27 à 27-43.

Les Français ont ensuite déroulé dans le troisième quart-temps, comptant jusqu'à 20 point d'avance (40-60) à 45 secondes de la fin de la période.

Face à un adversaire plus faible, l'entraîneur tricolore a profité de cette rencontre pour faire tourner son effectif, donnant des minutes de jeu à Yakhouba Diawara, Ali Traoré et Fabien Causeur, trois joueurs qui avaient peu joué depuis le début de la compétition.

PERTES DE BALLE

Leur production n'a pas été à la hauteur des attentes de leur entraîneur.

"C'est un peu une déception parce qu'il n'y a pas tant d'opportunités", a regretté Vincent Collet. "J'attends d'eux une toute autre production. Je considère que c'est plus du fait qu'ils n'étaient pas tout à fait prêts qu'ils n'ont pas été capables d'assumer, parce que ce n'est pas une question de niveau."

L'équipe de France a également perdu de nombreux ballons (20 au total) et a été dominée au rebond (34 à 28), ce qui a permis à la Tunisie de continuer d'y croire.

Portés par un excellent Mohamed Hadidane (20 points), les Tunisiens ont toutefois réussi à revenir dans la partie, réduisant l'écart à seulement 7 points (57-64) à 5'22 de la fin de la rencontre et obligeant Vincent Collet à remettre Tony Parker et Nicolas Batum sur le terrain.

"Nos chiffres sont ceux d'une équipe qui manque de concentration : vingt pertes de balle, seize rebonds offensifs à sept, les travers reviennent vite", a analysé le coach des Bleus. "Quand les joueurs ont l'impression de jouer contre une équipe plus faible, ils n'ont pas tout à fait la même concentration."

Les Bleus ont dû lutter jusqu'au bout pour se défaire des Tunisiens mais leur expérience et leur talent ont la différence dans les dernières minutes.

Ce succès les envoie presque en quart de finale. Une défaite, samedi après-midi, de la Lituanie face aux États-Unis ou du Nigéria face à l'Argentine validerait leur qualification.

Sinon, ils joueront leur dernier match de poule contre le Nigeria lundi.

Edité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant