JO: l'ancien lutteur Yordanov rend sa médaille olympique

le
0

SOFIA (Reuters) - Le président de la Fédération bulgare de lutte, Valentin Yordanov, a renvoyé sa médaille d'or remportée aux Jeux d'Atlanta au Comité international olympique (CIO) pour protester contre la recommandation de retirer ce sport du programme des JO de 2020.

La lutte a été incluse la semaine dernière dans une liste de huit sports "additionnels" candidats à la seule place vacante pour 2020, avec le baseball/softball, le karaté, le roller, l'escalade sportive, le squash, le wakeboard et le wushu.

Techniquement, la lutte a une chance d'être inscrite au programme des JO 2020, qui auront lieu à Madrid, Tokyo ou Istanbul. Mais il semble peu probable que le CIO vote pour le sport que son bureau exécutif recommande d'exclure de la liste principale.

Pour solenniser son geste, Valentin Yordanov, septuple champion du monde, a écrit au président du CIO Jacques Rogge et organisé mercredi une conférence de presse.

"En signe de protestation, je retourne ma médaille d'or gagnée à Atlanta en 1996 au siège du CIO à Lausanne", écrit-il au début de cette lettre.

La lutte figurait au programme des premiers Jeux olympiques modernes en 1896 et en a toujours fait partie depuis, sauf en 1900. Elle était également au programme des sports figurant au programme des anciens Jeux, à Olympie.

Angel Krasimirov, Olivier Guillemain pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant