JO: Justin Gatlin vise le podium du 100m

le
0
JO: Justin Gatlin vise le podium du 100m
JO: Justin Gatlin vise le podium du 100m

PARIS (Reuters) - Le sprinteur américain Justin Gatlin, revenu à son meilleur niveau deux ans après son retour de suspension pour dopage, a proclamé jeudi qu'il visait le podium de la finale du 100 m des Jeux olympiques de Londres.

Reconnu coupable de dopage à la testostérone en 2006 et suspendu quatre ans dans la foulée, le champion olympique d'Athènes a obtenu son billet pour le grand rendez-vous londonien en terminant premier des sélections américaines, avec un temps de 9"80.

Présent au meeting Areva vendredi soir aux côtés du double champion d'Europe de la discipline, Christophe Lemaitre, et du détenteur de la deuxième meilleure performance de tous les temps sur 100m, Tyson Gay, Justin Gatlin a choisi de faire étape à Paris pour mieux se préparer en vue des JO.

"A Londres, il va y avoir une sacrée bagarre et c'est la raison pour laquelle je suis ici. J'ai envie de faire un bon temps avant les Jeux", a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse organisée à Paris, en marge du meeting francilien.

"C'est une super occasion d'être ici et de voir de quoi mes adversaires sont capables. J'ai aussi envie de me tester pour voir ce dont je suis capable", a-t-il ajouté.

Prié de dire s'il visait le podium de la finale du 100m de Londres, Justin Gatlin est apparu sûr de ses forces et a répondu sans détour.

"J'espère bien. C'est pour cela que je m'entraîne tous les jours. Mais pour cela, il va vraiment falloir que je reste concentré et que je ne pense pas aux autres", a-t-il lâché.

Pour lui, le fait d'avoir été suspendu quatre ans l'a rendu plus solide et avec son changement d'entraîneur en début de saison, il se sent pousser des ailes.

"Je pense que c'est une toute nouvelle carrière, avec un nouvel entraîneur et une nouvelle ambiance d'entraînement (...) Je me sens plus fort, plus sage et plus courageux", a-t-il dit, reconnaissant toutefois qu'en son absence, ses concurrents comme Usain Bolt ou Yohan Blake "avaient bien secoué la planète".

Olivier Guillemain, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant