JO: "J'ai fait exprès de chuter", dit le pistard anglais Hindes

le
0
LE PISTARD ANGLAIS PHILIP HINDES RECONNAIT AVOIR CHUTÉ DÉLIBÉRÉMENT AUX JO
LE PISTARD ANGLAIS PHILIP HINDES RECONNAIT AVOIR CHUTÉ DÉLIBÉRÉMENT AUX JO

LONDRES (Reuters) - Le pistard Philip Hindes, le démarreur de l'équipe de Grande-Bretagne sacrée jeudi championne olympique de la vitesse par équipes dans le vélodrome de Londres, a reconnu avoir chuté délibérément pendant les séries de qualification pour éviter à son équipe une élimination précoce.

Le cycliste d'origine allemande s'est laissé tomber au bout de quelques mètres de course après avoir complètement raté son départ dans la série qui opposait les Britanniques à l'Allemagne. Ses coéquipiers Chris Hoy et Jason Kenny ont immédiatement levé le bras pour demander l'arrêt de la course.

Conformément aux règles de l'Union cycliste internationale (UCI), un nouveau départ a été donné et la Grande-Bretagne a signé le meilleur des temps des séries, avant de décrocher l'or en finale contre la France.

"On s'était dit que si on prenait un mauvais départ, il fallait chuter pour avoir droit à un nouveau départ", a dit Philip Hindes, selon des propos rapportés par la presse britannique.

"J'ai chuté. Je l'ai fait exprès pour obtenir un nouveau départ... Tout était parfaitement planifié", a-t-il dit.

Embarrassée par la polémique que n'a pas manqué de provoquer cette attitude, après la disqualification des Jeux de Londres de huit joueuses de badminton pour comportement anti-sportif, la Fédération britannique de cyclisme s'est défendue en évoquant une "erreur de traduction".

Elle a expliqué pour défendre Philip Hindes que le benjamin de la "Team GB" n'avait commencé à apprendre l'anglais qu'en octobre 2010, tandis que l'UCI a confirmé que le résultat du tournoi de vitesse, disputé devant la famille royale britannique presque au grand complet, ne serait pas remis en question.

Tony Jimenez, Tangi Salaün pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant