JO - Élie Chouraqui : "Sans le volley, je n'aurais jamais pu faire de cinéma"

le , mis à jour le
0
Le réalisateur Élie Chouraqui, ancien volleyeur international et consultant pour France Télévisions durant les JO, assure que les Bleus forment la meilleure équipe du monde.
Le réalisateur Élie Chouraqui, ancien volleyeur international et consultant pour France Télévisions durant les JO, assure que les Bleus forment la meilleure équipe du monde.

Derrière la caméra, sa réputation n'est plus à faire. Lui qui a réalisé Mon premier amour (1978), Les Marmottes (1993), Harrison

's Flowers (2000) ou encore Ô

Jérusalem (2006) a aussi été un volleyeur confirmé. Il compte en effet 112 sélections en équipe de France où il a même officié comme capitaine. « J'ai d'abord joué sur les plages avant de commencer à 14 ans en club et de ne plus m'arrêter », confie-t-il au Point.fr. « Jusqu'à mes 25 ans, le volley était la chose la plus importante de mon existence. » Amoureux de la discipline, le réalisateur officiera pendant les Jeux olympiques comme consultant chez France Télévisions. Quelques jours avant de s'envoler pour Rio, il est revenu pour Le Point.fr sur sa passion et ses attentes à propos de l'équipe de France.

La France, la meilleure équipe du monde

L

'amour du volley. « C'est un sport dont nous avons besoin en ce moment parce qu'il permet de retrouver l'esprit de partage, de don de soi et de collectif. Il s'agit d'un des rares sports où on ne peut rien faire seul sur le terrain. De plus, le volley est une discipline spectaculaire par les gestes qu'il implique, mais aussi par la grande force et la grande beauté physique des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant