JO: des vagues attendues dans le camp français

le
0

par Chrystel Boulet-Euchin

LONDRES (Reuters) - Si la natation française devrait à nouveau se mettre à l'honneur lundi avec Camille Lacourt et Yannick Agnel, la déferlante pourrait aussi venir de Laura Flessel, qui dispute à Londres ses derniers Jeux olympiques.

"La guêpe" piquera pour la dernière fois de la pointe de son épée lors de ses cinquièmes JO dont elle fut porte-drapeau de la délégation française lors de la cérémonie d'ouverture, vendredi dernier.

Championne olympique en individuel et par équipes en 1996, pour sa première participation aux Jeux, elle va tenter de finir en beauté une carrière qui l'a vue remporter un total de cinq médailles aux JO et deux titres mondiaux en solo.

Quelque soit le résultat, l'émotion sera de toute façon de mise pour la Guadeloupéenne qui, à 40 ans, quittera la scène du haut niveau à l'issue de la journée.

Des vagues, il y en aura certainement encore à l'Aquatic Center avec Camille Lacourt, champion du monde en titre du 100m dos, et Yannick Agnel, sur 200m nage libre.

Les voir sur le podium, voire sur la plus haute marche, ne serait pas une surprise, dans le sillage de Camille Muffat sacrée championne olympique du 400m nage libre dimanche et du relais 4x100 m masculin, dont Agnel fut l'immense dernier relayeur.

QUE D'EAU

Sorti de l'eau, d'autres Français peuvent prétendre aux honneurs de cette journée, à commencer par les judokas Ugo Legrand et Automne Pavia.

Le premier, médaillé de bronze aux derniers Mondiaux et champion d'Europe en titre, combattra dans la catégorie des moins de 73 kg. La seconde, troisième des derniers championnats d'Europe, s'alignera en moins de 57 kg.

Premier de la Coupe du monde pré-olympique à Londres cette année, le tireur Pierre-Edmond Piasecki peut aussi voir loin, s'il ne rate pas la cible en carabine à 10m.

Du côté des sports collectifs, les Françaises affronteront l'Espagne en handball et leurs homologues du basket seront opposées à l'Australie.

Sur le gazon de Wimbledon que les joueurs de tennis n'ont quitté qu'il y a peu de temps, à l'issue de la troisième levée du Grand Chelem, Julien Benneteau et Gilles Simon tenteront de poursuivre leur route, tout comme Alizé Cornet... si la météo le permet.

En double, il faudra compter avec la paire Jo-Wilfried Tsonga et Michaël Llodra, d'une part, et Richard Gasquet et Julien Bonneteau, de l'autre.

Une déferlante annoncée, des vagues à prévoir, une météo incertaine. Reste à espérer qu'il n'y ait pas de torrents de larmes, ou alors de bonheur.

Edité par Jean Décotte

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant