JO de Rio-Les menaces sont examinées, assurent les autorités

le
0
    BRASILIA, 19 juillet (Reuters) - Toutes les menaces brandies 
à l'occasion des Jeux olympiques de Rio, qui débutent dans moins 
de trois semaines, sont examinées attentivement, ont assuré 
mardi les services de renseignement brésiliens, après le 
ralliement d'un mouvement islamiste local à l'Etat islamique 
(EI).  
    Selon le groupe SITE Intelligence, qui surveille l'activité 
des djihadistes sur internet, le groupe en question baptisé 
"Ansar al-Khilafah Brazil" a annoncé dimanche via la messagerie 
Telegram qu'il avait prêté allégeance à Abou Bakr al Baghdadi, 
"cafile" autorpocalmé de l'EI.  
    "Toutes les menaces liées au Jeux de Rio 2016 font l'objet 
d'enquêtes méticuleuses, particulièrement celles qui sont liées 
au terrorisme. Beaucoup sont écartées et celles qui méritent 
l'attention sont examinées en profondeur", répond l'agence de 
renseignement brésilienne ABIN, dans un communiqué diffusé en 
réponse aux questions sur groupe jusqu'ici inconnu. 
     Elle a avait confirmé le mois dernier l'existence d'un 
compte Telegram en portugais utilisé pour l'échange 
d'informations sur l'EI, mais aucune menace n'avait alors été 
détectée.  
    Les mesures de sécurité prises pour les Jeux, qui débutent 
le 5 août, ont été renforcées après l'attentat de Nice, qui a 
fait 84 morts le 14 juillet.  
     
 
 (Anthony Boadle, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant