JO: après-midi férié à la Grenade pour fêter le sacre de James

le
0
UN DEMI-JOUR FÉRIÉ À LA GRENADE POUR FÊTER LE SACRE DE KIRANI JAMES
UN DEMI-JOUR FÉRIÉ À LA GRENADE POUR FÊTER LE SACRE DE KIRANI JAMES

MIAMI (Reuters) - Le Premier ministre de la Grenade a décrété un demi-jour férié mardi pour célébrer la médaille d'or olympique décroché par l'athlète Kirani James en 400 m à Londres, la première dans l'histoire de ce petit Etat de la Caraïbe.

Les administrations ont fermé à midi et une bonne partie de la centaine de milliers d'habitants de l'île a chômé l'après-midi, au lendemain du sacre de l'enfant prodige du pays, tout juste âgé de 19 ans.

"(Cette médaille) a tout simplement donné à la Grenade une place dans le monde que nous n'avions pas auparavant dans le domaine de l'athlétisme", a expliqué Richard Simon, l'attaché de presse du chef du gouvernement, Tillman Thomas.

Des grappes de fêtards ont convergé vers le petit village de pécheurs de Gouyave qui a vu grandir l'athlète et des chanteurs de calypso, un genre particulièrement musical prisé à la Grenade, ont composé de nouvelles chansons en l'honneur du "Jaguar".

"C'est un carnaval en avance", a déclaré Richard Simon, joint au téléphone par Reuters.

Kirani James, déjà sacré champion du monde l'année dernière à Daegu, en Corée du Sud, est monté sur la plus haute marche du podium, sur lequel ont pris place deux autres Caribéens, le Dominicain Luguelin Santos et le Trinidadien Lalonde Gordon.

Jane Sutton, Simon Carraud pour le service français, édité par Jean Décotte

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant