JO 2024 : Paris s'engagera à hauteur de 145 millions d'euros

le , mis à jour à 16:23
1
JO 2024 : Paris s'engagera à hauteur de 145 millions d'euros
JO 2024 : Paris s'engagera à hauteur de 145 millions d'euros

Le 7 octobre prochain, les porteurs de la candidature de Paris aux JO de 2024 déposeront le dossier numéro 2 au CIO, concernant la future gouvernance et le financement, en cas de victoire, le 13 septembre 2017 à Lima. La facture, estimée à 6, 2 Mds€, se répartit ainsi : un budget pour le comité d'organisation des Jeux olympiques (Cojo) financé par le CIO, la billetterie et le marketing et un budget hors Cojo (livraison des Jeux), estimé à 3 Mds€, la moitié issue de fonds privés, l'autre d'investissements publics.

 

Le 27 septembre, le Conseil de Paris s'engagera à hauteur de 145 M€. Cette somme permettra de rénover ou de construire les infrastructures appartenant à la ville. 30 M€ seront consacrés à l'Arena Bercy 2, 12,5 M€ à la rénovation de la piscine Marville, 25 M€ pour les sites d'entraînement et 21 M€ alloués au futur centre aquatique de Saint-Denis... « Ce sont des engagements formels que nous ferons si Paris obtient les Jeux, souligne Jean-François Martins, adjoint chargé des sports. On s'engage sur 145 M€, ce qui, réparti sur sept ans, est raisonnable (NDLR : chaque année, Paris réalise en moyenne 1 Md€ d'investissements publics). Les JO ne feront pas augmenter les impôts des Parisiens. »

 

L'Etat mettra environ 1 Md€ sur la table

 

Les 145 M€ prévus sont sans commune mesure avec ce que la capitale envisageait de dépenser lors de la candidature de 2012 (environ 1, 2 Md€, en raison du projet de village olympique aux Batignolles). A l'époque, le dossier était porté par Paris et la région Ile-de-France. Les deux entités prenaient en charge une grosse partie du budget, l'Etat n'apportant que le complément. Changement de cap cette fois puisque, selon nos informations, Manuel Valls devrait, début octobre, annoncer que l'Etat mettrait environ 1 Md€ sur la table, soit les deux tiers de la somme incombant aux collectivités.

 

Le chèque permettrait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 4 mois

    Suffit d'une nouvelle taxe, où est le problème ?