JO 2024 : Paris a présenté un projet clair et efficace à Doha

le
0
JO 2024 : Paris a présenté un projet clair et efficace à Doha
JO 2024 : Paris a présenté un projet clair et efficace à Doha

L'actrice Sabrina Ouazani parle de Paris, la Ville Lumière et de l'amour. Les images de la capitale, de ses monuments et de ses plus belles avenues défilent.

 

Puis, tour à tour, les membres du comité de candidature détaillent le dossier. On y voit les futurs sites, on s'imagine le futur village olympique au bord de la Seine avec ses piscines et ses terrasses.

 

« 95 % des sites déjà existants, 85 % des athlètes à moins de 30 minutes de leur site de compétition...» Les chiffres sont clairs, précis et soulignent à quel point le dossier parisien est avancé.

 

Ce mardi à Doha, les porteurs de la candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2024 présentaient pour la première fois les éléments forts de leur projet à la famille olympique et notamment à une quarantaine de membres du CIO qui, le 13 septembre, départageront Paris, Los Angeles et Budapest.

 

Riner : «On a envie de proposer des Jeux inoubliables»

 

Paris n'a pas fait dans la démesure. Elle s'est montrée efficace et à parfois joué sur l'émotion. Notamment, lorsqu’Anne Hidalgo, la Maire de la capitale, a expliqué, en espagnol, sa langue maternelle, comment Paris lui avait offert une «nouvelle naissance», à elle, la fille d’immigrés.

 

«J'avais envie de parler avec mon coeur, j'ai la chance d'avoir une double nationalité et d'être maire de Paris en étant née ailleurs. Une ville qui vous donne cette liberté, c'est une ville ouverte sur le monde, j'avais envie de le dire avec mon coeur », a dit Anne Hidalgo.

 

« On a monté un bon dossier, les sportifs y ont contribué car ils ont envie de donner un sens à ses Jeux, souligne Teddy Riner qui a également pris la parole. On a envie de proposer des Jeux inoubliables. Notre dossier est complet, on s'occupe des athlètes, on a des infrastructures compactes et connectées. J'espère qu'on a scoré là dessus. On a de bonnes ondes mais il faut rester concentrés, ce n'était ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant