JO 2020: le Premier ministre japonais salue le choix de Tokyo

le
0
LE PREMIER MINISTRE JAPONAIS SALUE LE CHOIX DE TOKYO POUR LES JO DE 2020
LE PREMIER MINISTRE JAPONAIS SALUE LE CHOIX DE TOKYO POUR LES JO DE 2020

par Elaine Lies

BUENOS AIRES (Reuters) - Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a salué l'attribution des Jeux olympiques de l'été 2020 à la ville de Tokyo comme une occasion de montrer la renaissance du Japon après le tremblement de terre et le tsunami de 2011 tout en soulignant que la capitale devait travailler à gagner la confiance du monde.

"Les Jeux véritables ne font que commencer pour Tokyo", a déclaré Shinzo Abe lors d'une conférence de presse à Buenos Aires, qui a suivi la décision annoncée samedi par le Comité international olympique (CIO).

"Faisons des efforts pour gagner la confiance des gens dans le monde de sorte qu'on se souvienne de la décision de choisir Tokyo aujourd'hui comme de la bonne décision", a-t-il ajouté.

Malgré les suites du tsunami de mars 2011 et les tonnes d'eau radioactive qui s'échappent chaque jour de la centrale nucléaire de Fukushima et s'écoulent dans le pacifique, le Premier ministre a nié l'existence d'un problème sanitaire.

"Je voudrais clairement dire qu'il n'y a pas eu, qu'il n'y a pas et qu'il n'y aura pas de problème sanitaire d'aucune sorte", a déclaré Shinzo Abe. "En outre, le gouvernement a déjà décidé d'un programme pour faire en sorte qu'il n'y ait absolument aucun problème et nous avons déjà commencé. J'en prendrai la responsabilité et je le mettrai en oeuvre."

Le gouvernement japonais a fait savoir cette semaine qu'il dépenserait près d'un milliard de dollars pour résoudre la question de l'eau à Fukushima.

"Durant les Jeux olympiques 2020 de Tokyo, je suis déterminé à montrer au monde un Japon qui accomplit une reconstruction remarquable après la catastrophe et se trouve à nouveau au premier rang dans le monde", a déclaré Shinzo Abe.

"Tokyo va être le centre du monde", a-t-il ajouté. "Nous avons vraiment besoin de répondre aux attentes. C'est notre défi à venir."

Alexandra Ulmer; Danielle Rouquié pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant