JO 2020 - Grande-Bretagne : Coleman ne veut pas d'un Team GB à Tokyo

le
0
JO 2020 - Grande-Bretagne : Coleman ne veut pas d'un Team GB à Tokyo
JO 2020 - Grande-Bretagne : Coleman ne veut pas d'un Team GB à Tokyo

Alors qu’une équipe de Grande-Bretagne a participé au tournoi olympique de football lors des Jeux de Londres, cela n’a pas pu être réédité à Rio cette année. Et c’est déjà mal parti pour 2020 avec le veto net de Chris Coleman, sélectionneur du pays de Galles.

Mise en sommeil pendant 52 ans entre les Jeux de Rome en 1960 et ceux de Londres en 2012, l’équipe de Grande-Bretagne de football a manqué les Jeux Olympiques de Rio en 2016 par manque d’accord entre l’ensemble des fédérations du Royaume-Uni (Angleterre, pays de Galles, Ecosse et Irlande du Nord). Un manque d’unité lié à l’idée qu’aligner une équipe unie aux Jeux Olympiques affaiblirait la position des « Home Nations » vis-à-vis de la FIFA, qui pourrait pousser à une unification définitive à terme. A quatre ans des Jeux de Tokyo, le nouveau patron de l’équipe d’Angleterre Sam Alladryce s’est dit ouvert à une telle idée mais Chris Coleman, le sélectionneur du pays de Galles n’est pas du tout sur la même longueur d’onde.

Peur pour le futur indépendant du pays de Galles

« En ce qui nous concerne, c’est non. Je ne suis pas d’accord avec ça, a tonné Chris Coleman à la BBC. Nous ne pourrions pas être en accord avec tout ce qui pourrait remettre en cause ce que nous avons ici, ce que nous avons bâti ici. Nous avons toujours tenu la position selon laquelle nous ne sommes pas d’accord avec ça et cela n’a pas changé. Pourquoi dirions-nous « allez-y, prenez nos joueurs », et nous savons qu’ils n’en appelleraient que deux ou trois des nôtres. Cette équipe devrait être appelée l’équipe olympique d’Angleterre car c’est vraiment ce que ça sera. Mais ils prendront peut-être Gareth Bale ou Aaron Ramsey. Mais pourquoi devrions-nous les laisser y aller, tirer parti au maximum d’eux et ensuite nous les rendre quand ils en ont terminé avec eux ? » Une position qui a le mérite d’être clair et qui laisse peu de chances à une équipe britannique d’aller aux Jeux, si elle obtient sa place sur le terrain via une des « Home Nations ».
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant