JO 2016 - Volley : Laurent Tillie analyse l'élimination de la Team Yavbou

le
0
JO 2016 - Volley : Laurent Tillie analyse l'élimination de la Team Yavbou
JO 2016 - Volley : Laurent Tillie analyse l'élimination de la Team Yavbou

Quelques jours après l'élimination au premier tour de l'équipe de France de volley-ball, le sélectionneur Laurent Tillie a fait le bilan de cette olympiade à Rio.

Champion d'Europe et vainqueur de la Ligue Mondiale en 2015, l'équipe de France de volley-ball figurait parmi les nations favorites pour le titre olympique. Placée dans une poule difficile, avec le Brésil, l'Italie et les Etats-Unis (tous sur le podium), la Team Yavbou a été éliminée au premier tour. Quelques jours après cette déception, le sélectionneur Laurent Tillie a tenté d'expliquer pourquoi la France n'a pas joué les premiers rôles : « Ce qu'il nous a manqué pour sortir de la poule, c'est un peu d'énergie sur le premier match, un peu de rigueur d'une façon plus globale. Après, nous avons vu nos limites dans certains secteurs, le bloc en particulier, il faut que nous soyons beaucoup plus rigoureux, performants et agressifs. Si nous avions un minimum d'agressivité dans ce domaine, ça nous donnerait une marge. On a aussi manqué d'efficacité au service, un secteur de jeu dans lequel nous avions pourtant énormément progressé ces derniers temps, dans la régularité, la diversification et la puissance. Sur ce tournoi, nous avons fait trop de fautes et nous n'avons pas assez mis les adversaires en difficulté. Il y a donc des secteurs techniques dans lesquels nous pourrions être plus efficaces, ce qui nous permettrait de faire les points qui nous ont manqué sur ce tournoi. Malgré ça, en dehors de l'Italie, on perd sur des scores très serrés. » Le Roux, Tillie et Toniutti en dessous Futur entraîneur du RC Cannes féminin, en même temps que l'équipe de France, Tillie a aussi évoqué les performances individuelles durant cette olympiade : « Si on parle des individualités, certains joueurs, et ils le savent, ont été un peu en-dessous de ce qu'ils savent faire : on attendait peut-être un peu plus de Kevin Le Roux, à l'attaque, au service et au bloc, un peu plus de Kevin Tillie à l'attaque, peut-être un peu plus de précision chez Benjamin Toniutti. Il y a eu une accumulation de petits détails qui, finalement, expliquent qu'au lieu de gagner les sets 25-23, comme l'année dernière, on les a perdus 23-25. C'est ce qui donne d'ailleurs un peu plus de valeur aux résultats que nous avons faits en 2015. L'année dernière, tout s'alignait, nous étions à la perfection avec zéro marge, là, les autres équipes sont clairement passées un cran au-dessus. Et il faut savoir que tout gagner au très haut niveau, il n'y a que les handballeurs français qui savent le faire pour l'instant ! »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant