JO 2016 : un bus de journalistes attaqué à Rio

le
2
Un bus de journalistes pris pour cible à Rio.
Un bus de journalistes pris pour cible à Rio.

Ils ont eu chaud à Rio. À en juger par les images, les 12 journalistes de ce bus officiel l'ont échappé belle mardi soir. Alors qu'il faisait la liaison entre le quartier de Deodoro (où sont regroupées plusieurs épreuves) et le centre de presse situé dans le parc olympique (à Barra da Tijuca, dans le sud de la ville), leur bus a été pris pour cible par des tirs. Le véhicule roulait pourtant sur la TransOlímpica Road ? une route spécialement créée pour les Jeux, à l'ouest de Rio ? lorsque, sur les coups de 20 heures (1 heure en France), la soirée a failli tourner au drame. « Nous avons entendu des impacts du côté droit du bus, deux fenêtres se sont brisées »,  se remémore Gaston Sainz, journaliste du quotidien La Nación. « Nous nous sommes jetés au sol et, deux kilomètres plus loin, la police est arrivée », précise M. Sainz, encore sous le choc.D'après Lee Michaelson, journaliste américaine et ex-officier de l'US Air Force présente dans le bus, il s'agirait d'un « pistolet de petit calibre », si l'on se réfère à la taille des impacts d'un demi-centimètre visibles sur les vitres latérales de l'autocar. L'attaque s'est produite dans la cité de Dieu, grande favela de l'ouest de Rio, réputée comme l'une des plus violentes de la ville. D'après les organisateurs, deux journalistes ont été légèrement blessés.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mercredi 10 aout 2016 à 18:07

    Quel drame, pour une fois que ça tombe sur ces c de journaleux, organiser les JO dans ces pays faut être malade !!!!!

  • mucius le mercredi 10 aout 2016 à 15:03

    Un bus de journalistes attaqué : un journaliste à l'article de la mort.