JO 2016 : quand la télé hongroise ignore l'équipe olympique des réfugiés

le
0
Yusra Mardini a été complètement ignorée par la télévision hongroise samedi dernier.
Yusra Mardini a été complètement ignorée par la télévision hongroise samedi dernier.

Il a fallu quelques jours pour que les polémiques atteignent l'équipe olympique de réfugiés à Rio. Pourtant, celle-ci n'a rien à se reprocher, si ce n'est d'avoir du talent. Samedi dernier, la jeune Syrienne Yusra Mardini remportait sa série sur le 100 mètres papillon femmes. Mais, alors que tous les journalistes se précipitaient pour interviewer celle qui, un an plus tôt, avait traversé une partie de la Méditerranée à la nage, la télévision hongroise a préféré ignorer le sujet. Sur M4, la chaîne sportive nationale, le journaliste Knézy Jen? soulignait les performances des nageuses tout en évitant soigneusement de prononcer le nom de Yusra Mardini. Encore plus marquant, il a écarté le sujet de manière brutale en déclarant : « Ce n'est pas une course très importante, permettez-moi de parler d'une autre épreuve qui commence dans quelques minutes et à laquelle participent nos compatriotes. »

Contexte anti-migrants et nationaliste

Rien d'étonnant au pays du Premier ministre Viktor Orbán. Depuis son arrivée au pouvoir en 2010, cet homme politique populiste et nationaliste n'a cessé d'attaquer les migrants. C'est à lui que l'on doit notamment la construction d'une barrière anti-migrants entre la Hongrie et la Serbie ou encore le refus des quotas européens pour la répartition des réfugiés. Et depuis le printemps 2015 et la « crise des réfugiés », Viktor Orbán s'est aussi chargé de purger les médias....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant