JO 2016 - Natation : Sept Russes exclus des Jeux par la FINA

le
0
JO 2016 - Natation : Sept Russes exclus des Jeux par la FINA
JO 2016 - Natation : Sept Russes exclus des Jeux par la FINA

Après la décision du Comité International Olympique de laisser les Fédérations Internationales faire le ménage dans la sélection russe pour les Jeux de Rio, la FINA a décidé d’exclure des compétition sept nageurs dont Vladimir Morozov ou Yulia Efimova.

Après la prise de position du CIO, qui a décidé de laisser dans les mains des Fédérations Internationales le sort des athlètes russes en vue des Jeux Olympiques de Rio, le ménage commence à être fait. Alors que l’IAAF avait déjà fermé les portes à la délégation russe dans son ensemble, ou presque, la Fédération Internationale de natation (FINA) a établi une liste de sept nageuses et nageurs qui ne pourront pas prendre part aux épreuves olympiques au Brésil. Une décision en urgence prise par le Bureau de la FINA « pour protéger l’intégrité du sport et les athlètes propres » et qui s’appuie sur plusieurs critères : aucun athlète mis en cause par le rapport de l’AMA n’est éligible, l’historique des contrôles antidopage sera analysé en détail et les contrôles effectués en Russie ne seront pas pris en compte et tout athlète déjà pris pour dopage ne sera pas éligible.

Morozov, Efimova et Lobintsev ne verront pas Rio

L’application immédiate de ces différents critères a donné lieu à l’établissement d’une première liste de sept nageurs qui ne pourront pas participer aux Jeux Olympiques de Rio. On y retrouve notamment Yulia Efimova, qui a été retirée par le Comité Olympique Russe, Nikita Lobintsev et Vladimir Morozov, qui ont tous deux été mis en cause par le rapport de l’AMA. Ces trois nageurs ont été médaillés à Londres, en 2012. Les noms de Daria Ustinova, Mikhail Dovgalyuk, Natalia Lovtcova et la spécialiste de l’eau libre Anastasia Krapivina sont également dans cette liste d'athlètes bannis. Et, avant les Jeux Olympiques de Rio, la FINA a décidé de faire examiner de nouveau les échantillons prélevés lors des derniers championnats du monde, organisés à Kazan l’année passée, échantillons qui ont été transportés au laboratoire de Barcelone, accrédité par l’AMA.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant