JO 2016 - Natation - Dopage : Phelps s'énerve, Efimova réagit

le
0
JO 2016 - Natation - Dopage : Phelps s'énerve, Efimova réagit
JO 2016 - Natation - Dopage : Phelps s'énerve, Efimova réagit

A l’image de Camille Lacourt, Michael Phelps s’est lui aussi emporté après les médailles de plusieurs nageurs qui ont déjà été contrôlés positifs auparavant.

Plusieurs résultats en natation ont fait des vagues près du bassin olympique lundi soir. Si Camille Lacourt a notamment pointé du doigt Sun Yang, le champion olympique du 200m nage libre, il n’était pas le seul à s'emporter. Michael Phelps, 19 fois médaillé d’or aux JO, s’est lui aussi exprimé sur le sujet : « C’est triste que de nos jours il y ait des gens contrôlés positifs, même deux fois pour certains, qui ont quand même l’occasion de nager aux Jeux Olympiques. C’est contraire à ce que le sport est censé être et ça m’énerve ». Avec ces propos, le nageur américain a visé en particulier le Chinois Sun Yang, mais aussi la Russe Yulia Efimova, qui avaient été contrôlés positifs et suspendus pour dopage les années précédentes. Sun Yang a remporté le 200m nage libre, alors qu’Efimova a décroché l’argent sur 100m brasse lundi à Rio. Après les mots de Phelps et Lacourt, Efimova répond Après sa médaille, la Russe a réagi à ces accusations : « J’ai fait une erreur une fois et j’ai purgé ma peine, mais la deuxième fois, ce n’était pas ma faute. Je ne sais pas comment faire comprendre aux gens que si un jour le yaourt est interdit, vous devenez positifs, mais est-ce autant de votre faute ? ». Efimova fait ainsi référence au meldonium, un médicament qui est apparu sur la liste des produits interdits le 1er janvier 2016 mais qui était largement utilisé dans le sport russe dans le passé. Suspendue seize mois après son premier contrôle positif, la nageuse risquait une suspension à vie après ce deuxième contrôle. Mais la Fédération internationale a décidé de blanchir la Russe en juillet dernier, lui permettant de participer aux JO.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant