JO 2016 : la justice brésilienne autorise l'apport de fonds publics pour les Paralympiques

le
0
Le stade Maracana, qui a accueilli la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Rio, le 5 août.
Le stade Maracana, qui a accueilli la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Rio, le 5 août.

Un juge fédéral a suspendu une décision judiciaire précédente qui interdisait tout transfert au Comité d’organisation en raison d’un manque de transparence.

La justice brésilienne a annoncé mercredi 17 août avoir autorisé le déblocage de fonds publics au Comité d’organisation des JO Rio-2016, pour garantir la bonne tenue des Paralympiques, organisés du 7 au 18 septembre. Un juge du tribunal fédéral de la 2e région de la ville a suspendu une décision judiciaire précédente qui interdisait tout transfert d’argent à l’organisme, tant que celui-ci n’aurait pas apporté des gages crédibles sur la transparence de ses dépenses et recettes.

Le magistrat a donné droit à un recours présenté par la municipalité de Rio et par le gouvernement fédéral brésilien. Il a néanmoins souligné que la suspension de la décision précédente n’enterrait pas l’action initiée par le ministère public. Il a ainsi jugé « appropriée la poursuite d’un ample examen de la comptabilité » de Rio-2016, « et si nécessaire d’identifier punir les responsables de détournements ».

Les caisses du comité, financé à 100 % par des fonds privés sont à sec, selon ses responsables qui ont appelé les pouvoirs publics à la rescousse. Les Bourses destinées à prendre en charge les voyages d’athlètes paralympiques originaires de 40 à 60 pays pauvres n’ont toujours pas été payées par Rio-2016 à leurs fédérations alors qu’elles auraient dû l’être il y a plus de deux semaines.

« Une honte pour le Brésil » « Ce serait une honte pour le Brésil de ne pas faire ces Jeux », avait affirmé lundi le maire de Rio, Eduardo Paes, offrant de débourser jusqu’à 150 millions de réais (42,4 million...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant