JO 2016 : la charge de Camille Lacourt contre les dopés qui "pissent violet"

le
0
Camille Lacourt se lâche contre les nageurs qu'il estime dopés.
Camille Lacourt se lâche contre les nageurs qu'il estime dopés.

Camille Lacourt voit rouge. Quelques minutes après sa décevante cinquième place lors de la finale du 100 mètres dos, le nageur tricolore, jamais médaillé olympique en individuel, s'est exprimé sans langue de bois au micro de RMC, particulièrement énervé par les nageurs qu'il accuse d'être dopés, notamment des Chinois, à qui il recommande de « faire une Fédé de chargés qui s'amuseront entre eux ».

Manifestement désabusé ? « ça ne me plaît pas de ne pas être sur le podium » ? , Camille Lacourt se dit « très triste de voir (son) sport évoluer de cette façon », faisant allusion aux nombreux cas de dopages recensés dans la natation, en particulier chez des nageurs chinois, d'où ses déclarations : « Ça me déplaît d'être battu par un Chinois. » En l'occurrence, le médaillé d'argent Xu Jiayu n'a jamais été contrôlé positif à un produit interdit. Cependant, le vainqueur du 200 m nage libre, également chinois, a quelques casseroles en matière de triche, ce qui n'a pas échappé à Camille Lacourt : « Sun Yang, il pisse violet. »

« Je n'aurai jamais de médaille olympique »

Pas mauvais perdant, Camille Lacourt a quand même félicité les trois autres nageurs qui l'ont devancé, les Américains Ryan Murphy et David Plummer, respectivement médaillés d'or et de bronze, ainsi que...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant