JO 2016 : La baie de Guanabara inquiète

le
0
JO 2016 : La baie de Guanabara inquiète
JO 2016 : La baie de Guanabara inquiète

La baie de Guanabara qui doit accueillir trois épreuves lors des Jeux Olympiques de Rio (5-21 août) a été mise en cause par un médecin qui dresse un constat inquiétant sur son degré de pollution.

Après les retards sur les chantiers, le virus Zika et l’état déplorable du village olympique, Rio a été pointée du doigt par un médecin local qui dresse un constat alarmant sur la qualité de l’eau dans la baie de Guanabara : « Les athlètes vont nager dans de la merde humaine et ils risquent de tomber malades à cause de tous ces micro-organismes. C’est triste et très inquiétant », a constaté le docteur Daniel Becker cité par le New York Times. Il semblerait que la baie soit toujours dans un état déplorable, à moins de 10 jours de l’ouverture des JO (5-21 août). Il y a un an déjà, le site était pointé du doigt par Associated Press. Cette dernière avait révélé que le taux de pollution pouvait être jusqu’à 1,7 millions de fois supérieur au seuil maximal autorisé. Les eaux seraient contaminées par des matières fécales humaines, résultat du non traitement des eaux usées au Brésil. Des déchets jonchant la baie sont également propices à la propagation de bactéries et de virus pouvant être indésirables pour l’homme. Un temps envisagé, le plan B qui visait à délocaliser les épreuves sur l’océan Atlantique a finalement été abandonné. C’est donc bien la baie de Guanabara qui accueillera les compétitions de nage en eau libre, de voile et de windsurf.  
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant