JO 2016 : ils perdent les clés du Maracanã à la veille du coup d'envoi

le , mis à jour le
0
Le stade Maracanã, à Rio de Janeiro.
Le stade Maracanã, à Rio de Janeiro.

Les incidents liés aux Jeux olympiques de Rio n'en finissent décidément pas. Après les retards dans la construction des infrastructures, le scandale de pollution qui court depuis des mois ou, plus récemment, la série de vols d'effets personnels des athlètes au village olympique, les Jeux de Rio sont marqués par un nouveau couac.

À la veille de la cérémonie d'ouverture des Jeux, les gardiens du stade ont perdu... les clés des cadenas qui ferment l'infrastructure ! Un pépin immortalisé par Julia Carneiro, une journaliste de la BBC envoyée sur place pour couvrir l'événement sportif. La journaliste a assisté à une scène improbable mercredi 3 août. Deux pompiers dépêchés au stade Maracanã, à Rio de Janeiro, ont été contraints de casser à grands coups de pince coupante le cadenas qui fermait l'un des accès au stade. "Quel début ! Coup d'envoi des Jeux avec une clé perdue et des pompiers forçant un cadenas pour ouvrir la porte est du stade olympique", a écrit la journaliste britannique sur Twitter.

Espérons pour les Brésiliens que lors de la cérémonie d'ouverture, qui doit débuter à 1 heure, heure française, tout se déroulera comme prévu, car 80 000 personnes sont attendues dans le stade Maracanã, et plus de 3 milliards devant leur télévision. D'ici là, les gardes du stade olympique devraient avoir eu le temps de faire des doubles de clés.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant