JO 2016 : Ibtihaj Muhammad, le voile et le sabre

le
1
L'escrimeuse américaine Ibtihaj Muhammad, qui porte le hijab.
L'escrimeuse américaine Ibtihaj Muhammad, qui porte le hijab.

Il en faut peu pour devenir une attraction et Ibtihaj Muhammad le constate jour après jour durant ces Jeux olympiques. Ses larmes à peine essuyées après sa défaite au deuxième tour du tournoi de sabre féminin face à la Française Cécilia Berder, l'Américaine se présente face à une foule de journalistes curieux. Curieux de savoir quel sera le message de celle qui s'est surtout fait un nom hors des pistes. Parce qu'elle est la première athlète américaine à se présenter à une épreuve olympique avec un voile.

« Changer l'image que les gens ont des musulmans »

Et qu'importe si son hijab est dissimulé sous son casque aux couleurs de la bannière étoilée. Ibtihaj Muhammad a tout autant le parcours d'une militante que celui d'une sportive de haut niveau. Mettre en valeur les minorités, combattre les inégalités et transmettre un message positif, tel est son credo. « Je veux dire qu'il y a des musulmans conservateurs et d'autres plus libéraux. Qu'il y a des femmes qui se couvrent les cheveux et d'autres non ! Il y a des Afro-Américains musulmans, des Blancs musulmans, des Arabes musulmans, il y a tellement de différents types », a-t-elle confié au Monde

après son élimination.

Sur son compte Twitter, le ton n'est pas différent. « J'aimerais que non seulement les musulmans, mais aussi les jeunes des minorités en général croient en eux-mêmes et qu'ils ne laissent pas les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius il y a 4 mois

    En France on n'aime pas ça du tout!