JO 2016 : Dilma Roussef se veut confiante face au virus Zika

le
0
JO 2016 : Dilma Roussef se veut confiante face au virus Zika
JO 2016 : Dilma Roussef se veut confiante face au virus Zika

Alors que plusieurs nations se sont montrées réticentes à l'idée d'aller au Brésil en août prochain pour les Jeux Olympiques en raison de l'épidémie du virus Zika, la présidente brésilienne Dilma Roussef a assuré que cela n'aurait pas de conséquences sur les JO.

Alors qu’il va accueillir à Rio les Jeux Olympiques en août prochain, le Brésil, en même temps qu’une partie de l’Amérique du Sud et des Caraïbes, fait face à une épidémie du virus Zika. Face à ce qui représente un risque pour la santé des athlètes, plusieurs pays comme le Kenya ou les Etats-Unis ont fait part de leurs doutes quant à ce déplacement au Brésil. Suite à cela, Dilma Roussef a pris la parole pour tenter de dissiper les inquiétudes. « Cette situation ne compromet pas les Jeux Olympiques, a assuré la présidente du Brésil à l’occasion d’une visite à Rio pour une campagne de sensibilisation contre le virus Zika. Nous sommes certains que lorsque les JO démarreront, nous aurons enregistré un succès considérable dans l'éradication du moustique. » Ce qui pourrait appuyer le propos de Dilma Roussef est le fait que, lorsque ces Jeux Olympiques démarreront, le Brésil sera en plein hiver austral, un climat défavorable à la propagation du moustique responsable de la transmission à l’homme du virus.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant