JO 2016 : ce qu'il faut retenir de la cérémonie d'ouverture

le
0
Les 395 athlètes français ont défilé dans la bonne humeur derrière le porte-drapeau Teddy Riner.  
Les 395 athlètes français ont défilé dans la bonne humeur derrière le porte-drapeau Teddy Riner.  

Rio a la flamme

Le stade Maracanã est devenu le temps d'une soirée la plus belle salle de spectacle du monde. Pendant toute la cérémonie d'ouverture de ces 31e Jeux olympiques d'été, la musique était reine, à l'image de l'hymne brésilien chanté en version acoustique ou encore de l'entrée des athlètes brésiliens dansant sur des rythmes endiablés. Ensuite, les écoles de samba ont eu les mêmes honneurs que les délégations, en défilant dans une ambiance de carnaval juste avant que la flamme ne soit allumée. C'est le marathonien Vanderlei de Lima, privé de médaille d'or aux JO 2004 après avoir été ceinturé par un spectateur au 35e kilomètre, qui a allumé la vasque qui restera allumée jusqu'au dimanche 21 août prochain, dernier jour de ces premiers JO organisés en Amérique du Sud.

Un spectacle haut en couleur

Au début de la cérémonie, les 12 000 figurants ont retracé en plusieurs tableaux l'histoire du pays. L'arrivée des Portugais, le passé esclavagiste et les vagues d'immigrations successives sont évoqués. Puis, un jeu de lumière a reconstitué des immeubles pour mentionner l'urbanisation galopante du pays (trois Brésiliens sur quatre habitent en ville). Enfin, pour imager le Brésil actuel, le stade s'est transformé en piste de danse géante après le passage très remarqué dans l'enceinte du top model Gisèle Bündchen.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant