JMJ : des couacs dans l'organisation

le
0
Entassés dans les transports en commun ou privés de toilettes publiques, les jeunes pélérins souffrent à Rio. À un an du mondial de football, ces problèmes d'organisations suscitent des inquiétudes.

«Le constat c'est que Rio n'a pas passé le test», résume Chris Gaffney, un universitaire américain qui étudie l'impact urbanistique des grands événements sportifs à Rio de Janeiro. Des couacs à répétition ont marqué la visite du pape François aux Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) à Rio de Janeiro. Ces problèmes d'organisation suscitent d'inquiétantes interrogations à l'approche du Mondial 2014 de football et des Jeux olympiques de 2016 au Brésil. Le premier voyage du pape François à l'étranger en présence de centaines de milliers de jeunes pèlerins du monde entier, a tourné au calvaire quotidien pour la «Ville Merveilleuse» et ses autorités. Le maire de Rio, Eduardo Paes, a même déclaré: «Si vous me demandez la note pour l'organisation des JMJ, je dirais que ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant