Jimmy Dunne, la légende oubliée

le
0
Jimmy Dunne, la légende oubliée
Jimmy Dunne, la légende oubliée

Avec 11 buts consécutifs en 11 matchs, Jamie Vardy a détrôné Ruud van Nistelrooy et peut désormais partir à l'assaut d'un autre record historique - 12 buts en 12 rencontres successives - détenu depuis les années 30 par un Irlandais : Jimmy Dunne. Un joueur à la carrière animée, entre buts, prison et insoumission à l'Allemagne nazie.

Parce que le temps s'écoule bien trop vite, les records demeurent éphémères. Sont faits aussi, un jour, pour tomber. Rien ou presque ne prédestinait Jamie Vardy à marquer de son empreinte le football britannique. Le week-end dernier, au cours du match nul concédé contre Manchester United (1-1), l'attaquant anglais à la dégaine atypique est entré dans l'histoire du championnat anglais pour être devenu le premier joueur à marquer lors de onze rencontres consécutives. Une folle statistique qui lui a permis de détrôner l'idole néerlandaise Ruud van Nistelrooy et ses dix pions claqués. Mais si le joueur des Foxes a sans doute inscrit son nom pour un long moment dans le livre des records de la Premier League (instaurée en 1992), il reste encore à une longueur de celui établi précédemment en première division anglaise. C'était durant l'entre-deux-guerres, dans les années 30. C'était un autre temps, une autre époque, un autre football. Le blase du détenteur de cette performance historique : James Dunne. "C'était le genre de joueurs pour lesquels on venait au stade, se remémore Bryan Murphy, 90 ans, témoin privilégié d'une époque révolue et des exploits d'un homme à part. C'était un joueur incroyable, une véritable star." Dunne, un nom méconnu, autrefois oublié. Mais qui refait aujourd'hui surface.

"Snowy", un homme de records


Né en Irlande, à Ringsend, dans la banlieue de Dublin, James "Jimmy" Dunne n'a pas partagé la passion familiale pour le football gaélique et s'est très tôt découvert un amour prononcé pour le ballon rond. Alors qu'il n'a même pas encore vingt ans et décroche ses premières frappes au sein de son club local de Shamrock Rovers, le gamin éveille l'intérêt de New Brighton, formation de troisième division anglaise. Là-bas, l'attaquant se distingue rapidement. Plus fort, plus vif, il survole la saison 1925-1926 avec 46 caramels inscrits en 38 matchs. Pour ses belles prédispositions, Sheffield United se laisse séduire et acquiert le joueur pour 800 livres sterling. En première division anglaise, l'acclimatation demandera du temps. Pendant trois années, Dunne galère. Apprend, aussi. Joue davantage en réserve plutôt qu'avec l'équipe première. Mais l'exercice 1929-1930 lui offre l'envol espéré. Avec 36 buts en 39 matchs, le bonhomme devient…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant