Jimmy Choo veut séduire l'investisseur en vue de son IPO

le
0

par Astrid Wendlandt PARIS, 17 septembre (Reuters) - Le chausseur de luxe Jimmy Choo va tenter de séduire les investisseurs avec une notice d'introduction en Bourse promettant une croissance annuelle des ventes de plus de 10%, soit supérieure à celle du secteur, s'appuyant sur un plan de croissance ambitieux en Asie et ailleurs, a dit à Reuters une source proche du dossier. Jimmy Choo décidera dans les jours qui viennent s'il poursuit son projet d'IPO en Bourse de Londres, ce qui dépendra des conditions du marché, avec une cotation qu'il vise pour la fin octobre ou début novembre, a ajouté la source. L'IPO de Jimmy Choo, qui pourrait le valoriser plus de 700 millions de livres (886 millions d'euros), sera la première dans le secteur du luxe depuis celle, réussie, de Moncler à Milan l'an passé. La Bourse de Londres accueillerait ainsi sa troisième entreprise de luxe après Burberry BRBY.L en 2002 et Mulberry MUL.L en 1996. Le secteur du luxe subit un ralentissement depuis le second semestre 2012, avec une croissance annuelle du chiffre d'affaires estimée à 5%-6% cette année contre 10% environ en 2012. Sur les cinq dernières années, la croissance cumulée de Jimmy Choo a été de 10% à 12% et de l'ordre de 15% les trois dernières années, observe la source. La marque, fondée dans les années 1990 et qui gère directement 130 boutiques, compte en ouvrir 10 à 15 par an, comme les années précédentes, surtout en Asie où sa présence est relativement discrète. Jimmy Choo dégagerait cette année un excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda) d'une cinquantaine de millions de livres et réaliserait un C.A. de 300 millions de livres, a encore dit la source. (Wilfrid Exbrayat pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant