Jimmy Carter en mission  de paix à Pyongyang

le
0
L'ancien président appuie à titre privé les efforts diplomatiques sino-américains.

Jimmy Carter est du genre têtu. Neuf mois après avoir été snobé par Kim Jong-il, le Prix Nobel de la paix est de retour sur le tarmac de l'aéroport de Pyongyang. Comme en août dernier, l'homme des missions impossibles est descendu de son avion blanc, le sourire aux lèvres, pour recevoir un bouquet des mains d'une petite fille emmitouflée dans un foulard rouge. Un air de déjà-vu pour celui qui avait négocié au même endroit une percée historique sur le nucléaire en 1994, quelques mois avant la mort du «Grand Dirigeant» Kim Il-sung. Dix-sept ans plus tard, la Corée du Nord est revenue à la case départ, avec un dictateur exsangue préparant la place pour son fils, la main crispée sur son arsenal atomique.

Mais l'infatigable Jimmy Carter a toujours la foi. «À l'heure où le dialogue paraît dans l'impasse, nous voulons apaiser les tensions et aider les parties à régler les questions clés, dont la dénucléarisation», a-t-il expliqué au nom des «Elders» - un g

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant