Jihad : "La dérive des convertis"

le
0

Au menu de la presse française présentée par Sandrine Gomes, la "dérive des convertis au Jihad", des jeunes considérés comme "inclassables" et qu'il faut "dé-radicaliser" mais aussi cet attentat dans une synagogue à Jérusalem qui inquiète la presse. Un point de non-retour a-t-il été franchi?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant