Jeux vidéos-Vivendi hausse le ton face aux Guillemot

le
0
    * Vivendi relève de 20% le prix de son OPA sur Gameloft 
    * Propose 7,20 euros par action contre 6 précédemment 
    * Augmente sa participation dans Ubisoft à 15,66% 
 
 (Actualisé avec montée de Vivendi au capital d'Ubisoft) 
    par Gwénaëlle Barzic 
    PARIS, 29 février (Reuters) - Vivendi  VIV.PA  a affiché 
lundi sa détermination dans son bras de fer avec les frères 
Guillemot, en annonçant tout à la fois le relèvement de son 
offre hostile sur Gameloft  GLFT.PA  et une nouvelle 
augmentation de sa participation au capital d'Ubisoft  UBIP.PA . 
    Le géant du divertissement mène depuis plusieurs mois une 
offensive sur les deux éditeurs indépendants de jeux vidéo qui 
ont jusque-là repoussé ses avances. 
    Lundi soir, le groupe présidé par Vincent Bolloré a encore 
haussé le ton, relevant de 20%, à 7,20 euros, le prix de son 
offre sur Gameloft, ce qui valorise le spécialiste des jeux sur 
mobile à plus de 610 millions. 
    En début de journée, le conseil d'administration de la 
société, dirigée et fondée par Michel Guillemot, avait annoncé 
le rejet à l'unanimité de la proposition initiale de Vivendi 
offrant 6 euros par action.   
    L'action Gameloft a clôturé lundi à 6,79 euros alors que les 
investisseurs faisaient le pari d'une révision à la hausse de 
l'offre de Vivendi, premier actionnaire de la société avec 30% 
du capital. 
    Pour riposter, la famille Guillemot a accru sa participation 
à plus de 20% du capital et 28% des droits de vote.   
    Reste à savoir quelle sera la réaction des autres principaux 
actionnaires, au nombre desquels Fidelity Management & Research 
Company, Allianz Global Investors et Amber Capital Investment 
Management. 
    Le conseil de Gameloft, qui s'est réuni vendredi, a fait 
valoir que Vivendi n'avait rien à apporter au groupe depuis 
qu'il s'est désengagé du secteur des jeux vidéo en vendant ses 
parts dans Activision Blizzard.  
    Le conseil a également mis en garde contre "la 
déstabilisation des équipes de Gameloft résultant de cette offre 
hostile et en particulier de ses créatifs et leur management 
très attachés au caractère indépendant de la société". 
    Vivendi a parallèlement annoncé avoir encore augmenté sa 
participation au capital de la société jumelle, Ubisoft, dont il 
détient désormais 15,66%, contre 14,9%, selon les derniers 
chiffres communiqués par le groupe mi-février. 
    Le créateur des "Lapins Crétins" et "Assassin's Creed" a 
riposté à ce qu'il considère comme une prise de contrôle 
rampante en promettant au marché des objectifs financiers 
ambitieux tout en cherchant à rallier le soutien 
d'investisseurs, notamment au Canada.      
   
    Fondé et dirigé par Yves Guillemot, Ubisoft, dont la famille 
Guillemot détient autour de 9% du capital, selon les dernières 
données Thomson Reuters, constitue une cible de plus grande 
taille pour Vivendi, avec une capitalisation de près de 3 
milliards contre 580 millions pour Gameloft.    
     
    Le communiqué de Vivendi sur Gameloft : 
    http://bit.ly/21Ea3tq 
    Le communiqué de Vivendi sur Ubisoft : 
    http://bit.ly/1QGZ76e   
 
 (Edité par Wilfrid Exbrayat) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant