Jeux vidéos: Microsoft sort les griffes en s'offrant Minecraft

le
0
Jeux vidéos: Microsoft sort les griffes en s'offrant Minecraft
Jeux vidéos: Microsoft sort les griffes en s'offrant Minecraft

Microsoft s'est offert lundi pour 2,5 milliards de dollars Minecraft, l'un des jeux les plus populaires au monde, et espère ainsi donner un coup de fouet à sa console Xbox, toujours derrière la PlayStation 4 de Sony dans le coeur des joueurs.Minecraft est un jeu de Lego virtuel créé par le Suédois Markus Persson, 35 ans, alias Notch. Il l'a conçu lorsqu'il travaillait chez King Digital Entertainment, l'éditeur de Candy Crush, autre jeu à succès.Le but de Minecraft est de survivre le plus longtemps possible dans un univers hostile peuplé de monstres. Sa carte évolue de manière aléatoire et peut être modifiée au fur et à mesure par le joueur. En dépit d'un graphisme nettement moins bien léché que d'autres jeux à succès, la formule séduit autant les enfants que les joueurs chevronnés.L'an dernier, la société Mojang, éditrice de Minecraft, aurait affiché un chiffre d'affaires de 291 millions de dollars pour 115 millions de bénéfices, selon la presse américaine.Depuis sa sortie en 2009, plus de 100 millions de copies ont été vendues, sur la Xbox de Microsoft, la PlayStation du japonais Sony, les PC, tablettes et smartphones, assurant la richesse à ses créateurs.Après le rachat par Microsoft, les fondateurs de Mojang, Notch, Carl Manneh et Jakob Porser vont partir. "Nous ne savons pas ce qu'ils prévoient (...) Mais la grande majorité (si ce n'est pas la totalité) des Mojangstas continueront de travailler chez Mojang pour le moment", a indiqué l'entreprise suédoise dans un communiqué."Je vais me consacrer au développement de Ludum Dares (un jeu vidéo) et de petites expérimentations virtuelles", écrit Notch sur son blog.Microsoft espère finaliser l'opération, qui n'aura pas d'impact sur ses résultats financiers, d'ici la fin de l'année.Il a puisé dans son trésor de guerre, conservé à l'étranger pour des raisons fiscales, pour financer l'opération, a indiqué la banque Barclays dans une note.C'est le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant