Jeux vidéo: "The Last of Us", témoin de la résistance des consoles actuelles

le
0
Jeux vidéo: "The Last of Us", témoin de la résistance des consoles actuelles
Jeux vidéo: "The Last of Us", témoin de la résistance des consoles actuelles

Les nouvelles consoles de salon prévues pour la fin de l'année ont beau capter l'attention des joueurs, "The Last of Us" du studio américain Naughty Dog montre que les machines actuelles ont encore des ressources insoupçonnées grâce à une réalisation d'une qualité jamais atteinte.Cette production, disponible exclusivement sur Playstation 3 (PS3), est commercialisée vendredi en Europe et en Amérique du Nord.Le joueur y incarne Joel, l'un des survivants d'une épidémie qui a transformé la population en une horde de monstres sanguinaires. Accompagné de la jeune Ellie, il doit parvenir échapper à ces créatures, mais aussi à l'armée qui cherche à contenir la progression du virus.Avec "The Last of Us", Naughty Dog ajoute une licence nouvelle à un catalogue déjà riche de séries comme "Jak&Daxter" et "Uncharted"."Nous avons enchaîné trois +Uncharted+ sur Playstation 3 mais, à la fin du développement du deuxième épisode, une partie de l'équipe a commencé à réfléchir à un autre univers et cela a abouti à +The Last of Us+", a expliqué à l'AFP Christophe Balestra, co-président du studio.La patte de Naughty Dog reste bien visible, surtout au niveau de la mise en scène très dynamique. Mais la chasse aux trésors à laquelle se livrait le héros Nathan Drake dans "Uncharted" a fait place à une lutte permanente de Joel et Ellie pour leur survie.Il en résulte un changement d'ambiance radical, avec une tension permanente face à des ennemis surgissant parfois sans prévenir. Le jeu est d'ailleurs déconseillé aux moins de 18 ans."Le rythme est très important. Il faut savoir alterner les moments forts et les moments calmes pour que les phases de stress soient réussies. Cela représente une grosse partie du travail au moment où on commence à concevoir le jeu", a relevé M. Balestra.Pas de déjà-vuL'un des tours de force de "The Last of Us" est de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant