Jeux vidéo piratés : le Play Station Network toujours en rade, l'Xbox Live repart

le
0
Jeux vidéo piratés : le Play Station Network toujours en rade, l'Xbox Live repart
Jeux vidéo piratés : le Play Station Network toujours en rade, l'Xbox Live repart

Noël difficile pour les amateurs de jeux vidéo en ligne sur console de salon. Les services PSN de Sony et Xbox Live de Microsoft, qui permettent de jouer en réseau aux consoles PlayStation et Xbox, sont victimes d'une attaque informatique depuis mercredi. Elle perturbe, voire rend impossible, l'accès à leurs services. Le Xbox Live de Microsoft était de nouveau accessible vendredi en soirée, le service de Sony, Playstation Network, était lui toujours hors-ligne.

Les deux entreprises ont fait face à une attaque par déni de service, c'est-à-dire des requêtes multiples et simultanées, ce qui surcharge leurs serveurs. La situation s'est grandement dégradée jeudi en fin de journée. Ce vendredi en fin de matinée, le site du support du Xbox Live évoque un service de nouveau en état de marche. Il avait déjà été rétabli une première fois jeudi en fin de journée avant d'être de nouveau hors-service. Ce vendredi, seules les applications Maxim, IGN et MLG.TV : Xbox One restent en panne.

Le PSN reste, lui, «inaccessible», selon Sony. Sur Twitter, PlayStation a assuré jeudi que ses «ingénieurs mènent les investigations» nécessaires. Microsoft a déclaré que ses équipes faisaient «le maximum pour rétablir le service». Ce vendredi, à 8h30, PlayStation a expliqué que ses «ingénieurs continuent de travailler dur sur les problèmes de réseau rencontrés par les joueurs. Merci pour votre grande patience !»

Our engineers are continuing to work hard to resolve the network issues users have experienced today. Thanks for your continued patience!-- Ask PlayStation (@AskPlayStation) 26 Décembre 2014

Dans le cas de l'attaque des réseaux PlayStation Network et Xbox Live, un utilisateur de Twitter, sous le pseudo Lizard Squad, a affirmé en être l'auteur. Le pseudo est le même que celui d'un groupe de hackers qui avait menacé Sony par le passé, mais l'authenticité du compte reste toutefois difficile à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant