Jeux vidéo : Microsoft met 2,5 milliards de dollars sur la table pour s'offrir Minecraft

le
0
Jeux vidéo : Microsoft met 2,5 milliards de dollars sur la table pour s'offrir Minecraft
Jeux vidéo : Microsoft met 2,5 milliards de dollars sur la table pour s'offrir Minecraft

C'est un jeu-vidéo qui ne ressemble à aucun autre, sans but précis ni décors arrêtés, le tout développé dans des graphismes grossiers. Minecraft attire pourtant des millions de joueurs de tous les âges depuis sa sortie en 2009. Un succès qui a éveillé l'intérêt du géant américain des logiciels Microsoft. Après une semaine de rumeurs, le studio à l'origine de Minecraft, le suédois Mojang, a annoncé ce lundi son rachat par la multinationale américaine pour 2,5 milliards de dollars (1,933 milliards d'euros.)

«Oui, nous sommes en train d'être achetés par Microsoft», a indiqué l'entreprise suédoise sur son blog, ajoutant que le fondateur du jeu-vidéo Markus Persson dit «Notch» quittait l'aventure. «Il a décidé qu'il ne voulait plus assumer la responsabilité d'une entreprise d'importance mondiale (...).La pression était trop forte pour lui», précise le communiqué de Mojang. Le studio a tout de même tenu à rassurer les joueurs de Minecraft:  «la grande majorité (si ce n'est pas la totalité) des Mojangstas continueront de travailler chez Mojang pour le moment».

Le studio est en plein boum économique

Avec le rachat de Mojang, Microsoft fait l'acquisition d'une entreprise en plein boom économique. Selon Le Monde,le studio a réalisé l'année dernière un chiffre d'affaire de 230 millions d'euros, en hausse de 38% sur un an et affiche un bénéfice net de 89 millions d'euros. L'acquisition du suédois permet surtout au géant informatique de consolider sa position sur le marché des jeux-vidéos, déjà établie avec sa console Xbox.

La somme faramineuse dépensée par Microsoft pour s'approprier Mojang s'inscrit dans la vague de rachat d'entreprises entamée par les géants des nouvelles technologies. Facebook s'était ainsi illustré en faisant tour à tour l'acquisition de d'Instagram (1 milliard de dollars, avril 2012), WhatsApp (19 milliards de dollars, février 2014) et Oculus (2 milliards de dollars, mars ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant