Jeux vidéo : Microsoft lève le voile sur la Xbox One

le
0
Jeux vidéo : Microsoft lève le voile sur la Xbox One
Jeux vidéo : Microsoft lève le voile sur la Xbox One

A l'américaine, dans un show en direct de son siège de Redmond (Etats-Unis), le géant de l'informatique Microsoft a levé, mardi, une partie du voile sur sa nouvelle console de salon qui sera commercialisée un peu avant les fêtes de fin d'année 2013. La rumeur avait baptisé 720 ou Infinity celle qui succède à la Xbox 360. Ce sera finalement la Xbox One.

Un patronyme minutieusement choisi pour mieux coller à l'identité de l'engin. Bien plus qu'une simple console de jeux vidéo, la One a l'ambition de devenir l'appareil tout-en-un capable de satisfaire les envies et désirs de loisirs numériques de toute une famille.

Pilotable entièrement à la voix (une manette reste toutefois disponible), la nouvelle Xbox s'allume dès que l'un de ses propriétaires l'appelle. Il suffira de dire «Xbox on» ou, en français «Xbox, allumage», pour que l'écran d'accueil, semblable à celui d'un smartphone fonctionnant avec Windows Mobile, apparaisse.

Bluffante, elle reconnaît parfaitement la voix de son maître

Toujours de la voix, de simples commandes permettent de basculer entre un jeu vidéo, une chaîne de télévision, un guide des programmes ou un film diffusé en HD depuis le lecteur Blu-ray. La démonstration assurée sur scène par Yusuf Mehdi, vice-président marketing de la marque, est bluffante. L'écran passe d'un programme à l'autre en une micro-seconde, quasi instantanément et sans jamais frémir ni commettre de bourde dans la reconnaissance de la voix de son maître.

Un mode «snap», qui s'active avec le systèms Kinect de reconnaissace gestuelle, permet, lui, d'afficher une petite fenêtre à l'écran pour surfer sur le Net. «Il suffit alors de s'emparer de son smartphone, Windows évidemment, pour prendre la main et piloter le tout depuis son mobile comme sur une télécommande.

Sans surprise, on jouera avec la Xbox One. Les titres seront, promet Microsoft, encore plus beaux, plus détaillés et plus immersifs que jamais. Les...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant