Jeux vidéo - Football Manager : entre réalisme et addiction

le
0
Le jeu Football Manager est devenu une référence pour les statistiques des footballeurs professionnels.
Le jeu Football Manager est devenu une référence pour les statistiques des footballeurs professionnels.

C'est l'histoire d'un jeu vidéo classé comme l'un des plus addictifs par The Telegraph en 2013 avec World of Warcraft et Call of Duty et qui a été la cause officielle de plusieurs dizaines de divorces en Angleterre. La version 2015 de Football Manager est disponible en vente depuis le mois de novembre en France et risque encore d'alimenter les tensions conjugales dans le couple. L'opus 2014 a été vendu à presque deux millions d'exemplaires à travers le monde et nul doute que ce nombre sera en hausse pour l'édition de cette année. Le triomphe est mondial puisque même des pays comme la Corée du Sud et la Chine (avec le téléchargement sauvage, car le jeu n'y est pas commercialisé) en sont friands.La clé de son succès réside avant tout dans son incroyable réalisme. Tout passionné de foot, qui se mue en sélectionneur virtuel quand le vrai coach des Bleus donne sa liste de joueurs pour une Coupe du monde, peut se mettre dans ce jeu dans la peau d'un entraîneur avec toute l'adrénaline et les soucis qui vont avec : la possibilité de recruter les plus grandes stars du ballon rond et de se bâtir une équipe avec ses joueurs favoris et la tactique que l'on désire, la participation aux plus prestigieuses des compétitions comme la Ligue des champions, mais aussi le sentiment d'être sur un siège éjectable en cas de mauvais résultats.Ce réalisme est poussé jusqu'à son paroxysme dans la psychologie du footballeur pour la gestion de sa carrière...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant