Jeux vidéo: enquête, simulation de vie et combats brutaux pour l'été

le
0
Jeux vidéo: enquête, simulation de vie et combats brutaux pour l'été
Jeux vidéo: enquête, simulation de vie et combats brutaux pour l'été

Les jeux vidéo de l'été proposent un grand écart, entre une enquête reposant sur des énigmes retorses, des combats musclés et une simulation de vie artificielle déjantée.- Les Chevaliers de Baphomet: la malédiction du serpent - Très populaire dans les années 1990, la série "Les Chevaliers de Baphomet" a vu sa renommée progressivement décliner, la faute à un virage éditorial qui a déboussolé ses fans de la première heure.Ce cinquième volet, dirigé par le créateur d'origine Charles Cecil, renoue avec ce qui a fait le succès de la saga: de très beaux graphismes en 2D avec un rendu de dessin animé, des énigmes parfois tordues et un humour omniprésent.Le joueur retrouve le traditionnel héros George Stobbart, un Américain installé à Paris qui doit faire la lumière sur un meurtre commis dans une galerie d'art, en compagnie de son amie journaliste Nicole Collard.Pour progresser dans l'aventure longue d'une dizaine d'heures, nul besoin d'être particulièrement doué en jeu vidéo: l'interface demande simplement de cliquer sur des éléments à l'écran pour déclencher des actions et ainsi résoudre les énigmes qui se dressent sur la route des personnages.Cet opus a connu un parcours atypique: il a d'abord été soutenu par les joueurs eux-mêmes via une plateforme de financement participatif ("crowdfunding"), avant d'être commercialisé de façon dématérialisée en deux épisodes puis finalement lancé en version physique avec l'appui d'un distributeur."Le +crowdfunding+ donne aux développeurs la possibilité de financer leur jeu directement auprès des joueurs mais, pour toucher le grand public, ils ont toujours besoin d'une structure comme un éditeur ou un distributeur pour les accompagner", a relevé auprès de l'AFP Emmanuel Méléro, responsable marketing en France de Koch Media, le groupe allemand en charge de la distribution du jeu.("Les Chevaliers de Baphomet: la malédiction du serpent - ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant