Jeux olympiques 2024 : à midi, Paris entre en jeu

le , mis à jour à 13:02
0
Jeux olympiques 2024 : à midi, Paris entre en jeu
Jeux olympiques 2024 : à midi, Paris entre en jeu

Paris est entré officiellement dans la course à l'organisation des Jeux olympiques de 2024 ce mardi midi lors d'une cérémonie organisée au siège du Comité national olympique. Jusqu'à la désignation de la ville hôte à l'été 2017, la France va défendre et peaufiner un dossier déjà bien avancé.

La Seine-Saint-Denis en vedette

C'est l'un des souhaits d'Anne Hidalgo : faire du 93 un point stratégique de la candidature. Cela tombe bien puisque c'est dans ce département populaire, situé au nord de Paris, que se trouve le Stade de France, théâtre des épreuves d'athlétisme et des cérémonies. Depuis plusieurs mois, les équipes techniques sont donc à pied d'oeuvre afin d'identifier le site idoine pour accueillir le village olympique et ses 17 000 lits. Trois lieux sont identifiés : l'Aire-des-Vents qui jouxte l'aéroport du Bourget, l'ancien site PSA à Aulnay et le quartier Pleyel, à Saint-Denis. Ce dernier pourrait permettre au village de s'étendre jusqu'aux berges de la Seine, mais présente le désavantage d'être déjà urbanisé, ce qui obligerait à effectuer plusieurs aménagements (notamment une couverture des voies ferrées). Les deux autres sites, l'un (Aulnay) plus éloigné de Paris (mais plus étendu), partent en revanche d'une page blanche et permettraient ainsi après aménagement de laisser un héritage, si cher au CIO. La construction du village au Bourget — tout près de l'aéroport mais aussi de l'A 1 (une passerelle piétonne permettrait de la franchir) et des futures lignes de transports du Grand Paris (dont une qui rejoindra directement le Stade de France) —, ouvrirait la possibilité de développer le concept de parc olympique (comme à Londres en 2012) : le stade de Marville, situé à La Courneuve, commune limitrophe, accueillerait des épreuves (tir, hockey sur gazon, plongeon à la piscine de Marville qui serait entièrement rénovée). Des arenas provisoires seraient édifiées au parc ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant