Jeux Olympiques 2016 : Des super-bactéries dans les eaux de Rio

le
0

Des études scientifiques montrent la présence de « super-bactéries » dans les eaux de plusieurs plages de Rio, où se dérouleront des épreuves de natation du triathlon.

Voilà des résultats scientifiques qui ne vont pas rassurer les athlètes. Plusieurs études, dont l’agence Reuters a pris connaissance, mettent en avant la présence de « super-bactéries » dans les eaux de plusieurs plages de Rio de Janeiro, dont Copacabana où se dérouleront des épreuves du triathlon. Un problème quand on sait que ces bactéries peuvent causer des infections, notamment pulmonaire et sanguine, mais aussi la méningite. Ces résultats sont la conséquence du manque d’assainissement des eaux de la mégapole de 12 millions d’habitants selon les scientifiques, auteurs des différentes études. Pour se défendre, le comité d’organisation des JO de Rio a signalé que le nettoyage revenait aux autorités brésiliennes. Celles-ci ont déclaré qu’elles respectaient les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé en la matière, et que la recherche de « super-bactéries » n’en fait pas partie. Il y a sept ans, lors de l’annonce de l’obtention des Jeux Olympiques, le Brésil s’était engagé à assainir les différents plans d’eaux qui vont accueillir les épreuves. Depuis, beaucoup de sportifs ou de personnalités se sont plaints du manque de propreté. C’est le cas par exemple du Brésilien Torben Grael, double champion olympique en voile, qui avait déploré il y a quelques semaines que le problème de la pollution de la baie de Rio ne soit « pas pris au sérieux ».
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant