Jeux et applications d'une fin d'été connectée

le
0
Jeux et applications d'une fin d'été connectée
Jeux et applications d'une fin d'été connectée

(AFP) - Envie de jouer les romanciers pendant vos vacances, de visiter Versailles de façon décalée, de voyager virtuellement ou d'imprimer vos photos publiées sur les réseaux sociaux : voici une sélections de jeux et applications pour une fin d'été connectée.

- Atelier d'écriture virtuel

Envie de jouer les romanciers pendant vos vacances ou après ? L'application "la Cité des Mots", prochainement disponible (17 euros), propose de guider en sept leçons les écrivains en herbe dans la rédaction d'un manuscrit, depuis leur mobile ou leur tablette. Il est ensuite possible de publier son roman. Une version site internet, dédiée notamment aux établissements scolaires ou aux collectivités, verra le jour à la rentrée. www.lacitedesmots.fr

- Versailles ludique

"Happy Versailles" est un audioguide qui permet de visiter en une heure les salles du château, "une barre HLM de luxe où 4.000 personnes vivent ensemble", mais en bousculant les codes du parcours classique. Disponible sur iPhone en français (2,69 euros) et bientôt en anglais, elle délivre des anecdotes à la pelle, des zooms sur la mode à Versailles avec Marie-Antoinette, la "Kate Moss du XVIIIè siècle", et sur les raisons qui ont poussé Louis XIV à choisir Versailles "lieu infesté de moustiques et à l'odeur atroce pour bâtir ce magnifique palais".

- Tourisme virtuel

Pour ceux qui restent ou sont déjà de retour, le jeu "GeoGuessr" permet de parcourir la planète derrière son écran de façon ludique. Une fois la partie lancée sur le site geoguessr.com, vous êtes parachuté à un endroit du globe que vous visualisez grâce aux images de Google Street View. Il s'agit alors de deviner votre emplacement en plaçant un curseur sur la carte du monde. Plus vous êtes proche de l'endroit réel, plus vous marquez des points.

- Interprête personnel

L'application "Le traducteur de voyage" (7,99 euros pour Android et 4,49 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant