Jeux d'argent : les Français perdent en moyenne 400 euros par an

le
0
Jeux d'argent : les Français perdent en moyenne 400 euros par an
Jeux d'argent : les Français perdent en moyenne 400 euros par an

Au tirage, au grattage, sur les champs de course, dans les casinos ou encore sur internet... Au total, les Français ont dépensé près de 46 milliards d'euros pour les jeux d'argent en 2012. Mais tout le monde ne gagne pas le jackpot avec la perspective de pouvoir aller vivre au soleil ! Selon une étude de l'Insee, publiée ce mercredi, le produit brut des jeux (PBJ) - solde entre les mises et les gains des joueurs - a atteint 9,5 milliards d'euros. En d'autres termes, si le montant des mises est en moyenne de 2 000 euros par an par joueur, celui-ci n'empoche que 1 600 euros de gains. Soit une perte de 400 euros ...

L'attrait des jeux d'argent reste néanmoins très fort, même s'il a semblé s'éroder en 2013 avec, selon l'Insee, une baisse de 0,8% (en valeur) de la consommation en jeux pour les ménages. Entre 2000 et 2012, les sommes misées ont augmenté de 76 %. «Avant 2010, le secteur des jeux s'organisait autour de trois grands pôles : la Française des jeux (FDJ), le Pari mutuel urbain (PMU) et les casinos. L'activité de la FDJ et du PMU a été très dynamique entre 2000 et 2012, celle des casinos s'est essoufflée à partir de 2007», précise l'enquête.

A partir de 2010, l'arrivée des jeux en ligne n'a pas fondamentalement changé la donne, malgré l'engouement de départ. «?Les jeux en ligne ne représentent que 7 % du marché en 2012», explique l'Insee. Les jeux en ligne autorisés ne pèsent que pour 5 % de l'activité du PMU et de la Française des jeux. «En 2013, le tassement du PBJ des jeux en ligne (-1,8%) resulte d'une situation très contrastée: forte hausse des paris sportifs (+19%), stabilité pour les paris hippiques (+0,4%) mais forte baisse pour les jeux de casinos (-13%)».

L'Insee dresse aussi le portrait du consommateur de jeux : «Un joueur sur quatre est un joueur actif, c'est à dire qu'il joue plus de 52 fois par an ou mise plus de 500 euros dans l'année», ajoute l'Insee. En moyenne, ces ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant