Jeunes enlevés en Israël : Netanyahu accuse le Hamas

le
1
Jeunes enlevés en Israël : Netanyahu accuse le Hamas
Jeunes enlevés en Israël : Netanyahu accuse le Hamas

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé ce dimanche le mouvement islamiste Hamas d'être responsable de l'enlèvement de trois jeunes Israéliens portés disparus depuis jeudi soir.

«Ceux qui ont enlevé nos jeunes sont des hommes du Hamas, ce même Hamas avec lequel Abou Mazen (Mahmoud Abbas) a signé un gouvernement d'union», a affirmé Benjamin Netanyahu à l'ouverture du Conseil des ministre hebdomadaire qui se tient exceptionnellement dans les locaux du ministère de la Défense, à Tel-Aviv. «Cela a des répercussions graves», a-t-il ajouté.

Benjamin Netanyahu n'a cessé de dénoncer l'alliance entre le Hamas et l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), dirigée par le président Abbas, qui ont signé un accord de réconciliation le 23 avril. Cet accord a débouché début juin sur un gouvernement de «consensus» national soutenu par le Hamas mais composé de personnalités indépendantes.

L'armée israélienne a arrêté des dizaines de Palestiniens

Selon les médias israéliens, les trois jeunes ont disparu jeudi soir alors qu'ils faisaient de l'auto-stop près du Gush Etzion, un bloc de colonisation situé entre les villes palestiniennes de Bethléem et Hébron, pour se rendre à Jérusalem.

Ils ont été identifiés comme Eyal Yifrach, 19 ans, originaire d'Elad (Israël), Naftali Frenkel (16 ans) de Nof Ayalon (Israël), et Gilad Shaer (16 ans) de la colonie de Talmon, en Cisjordanie occupée.

L'armée israélienne a arrêté des dizaines de Palestiniens en Cisjordanie, en majorité des membres du Hamas, et imposé un bouclage complet de la ville de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, après avoir lancé des vastes recherches pour tenter de retrouver les trois disparus.

VIDEO. Israël continue ses opérations pour retrouver les adolescents

La «responsabilité» de l'Autorité palestinienne pointée

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait exigé samedi que «l'Autorité ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3609791 le dimanche 15 juin 2014 à 11:52

    Le hamas est fidèle à sa charte qui stipule expressément vouloir la destruction totale de l'Etat d'Israel, unique démocratie du Proche Orient. Bel partenaire pour parvenir à une paix durable. Pauvres enfants inoffensifs.