Jeunes délinquants : qui sont-ils ?

le
0
La délinquance des jeunes évolue avec l'âge, de même que la réponse pénale. 
La délinquance des jeunes évolue avec l'âge, de même que la réponse pénale. 

La question de la délinquance juvénile revient régulièrement dans les débats. Les controverses sont nombreuses et portent sur l'âge des délinquants, qui sont de plus en plus jeunes, le type d'infraction qu'ils commettent, et le comportement de la justice à leur égard. Une enquête de l'Insee publiée ce mardi étudie en détail le phénomène de la délinquance chez les jeunes de 10 à 24 ans, en associant les différentes infractions à des catégories d'âge, notamment.

En 2014, ces jeunes ayant affaire à la justice représentent 5,2 % de leur classe d'âge, et 36 % des auteurs présumés d'infractions. L'enquête révèle que, pour chaque catégorie d'infraction, le nombre d'auteurs présumés culmine à un âge qui lui est propre. D'abord, l'enquête cible les jeunes de 14 ans, chez qui les atteintes sexuelles sont plus nombreuses. Cette catégorie d'infraction regroupe les agressions sexuelles, les viols et les atteintes aux m?urs. En 2014, elle impliquait 11 900 jeunes délinquants présumés. Ce phénomène de délinquance sexuelle chez les plus jeunes émerge depuis le début des années 2000. Juliette Rabaux, dans son article

Les mineurs délinquants sexuels

, rappelle que « la part des moins de 18 ans dans les auteurs d'infractions sexuelles mis en cause aurait ainsi augmenté de 70 % entre 1996 et 2003 selon l'Observatoire national de la délinquance ».

Infractions à la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant