Jeune lynché à Noisy : dix personnes mises en examen

le
0
Les adolescents interpellés dans le cadre de la violente agression d'Haroun samedi dernier en gare de Noisy-le-Sec ont été mises en examen. Cinq d'entres eux ont été écroués. La victime, de son côté, est sortie du coma.

Huit adolescents ont été mis en examen mercredi pour «tentative de meurtre» après avoir participé dans une banlieue du nord de Paris au passage à tabac d'un jeune de 18 ans, dont ils ne supportaient pas la liaison avec une fille de leur quartier. Deux autres jeunes ayant assisté au lynchage ont été mis en examen pour «non dénonciation et non empêchement d'un crime». Ces dix inculpés ont entre 14 et 20 ans.

La victime, Haroun, entre la vie et la mort pendant plusieurs jours, est quant à elle sortie du coma, a indiqué mercredi soir une source policière. Son état de santé «semble s'améliorer», même s'il «est toujours particulièrement sérieux». Cinq de ces agresseurs présumés ont été écroués, a précisé le procureur de Bobigny Sylvie Moisson. Les cinq restants ont été placés sous contrôle judiciaire.

La victime laissée pour morte

L'agression avait eu lieu samedi soir dans un couloir de la gare de Noisy-le-Sec, dans le département de Seine-Saint-De

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant