Jesé, outsider ou joker de luxe ?

le
0
Jesé, outsider ou joker de luxe ?
Jesé, outsider ou joker de luxe ?

Peu utilisé au Real Madrid, Jesé Rodríguez a obtenu son bon de sortie. Contre 25 millions d'euros, il sera le quatrième Espagnol à porter les couleurs du Paris Saint-Germain. Un transfert qui fait une victime : Jean-Kevin Augustin.

Enrique de Lucas Martinez, Cristobal, Mikel Arteta et désormais Jesé Rodríguez. Le PSG a toujours plus cultivé sa filière sud-américaine pour parler Espagnol (18 au total : treize Argentins, quatre Uruguayens et un Colombien, sans compter Júlio César Dely Valdés du Panama en Amérique centrale). Cela faisait même treize ans qu'aucun Ibère n'avait porté le maillot parisien. Mais l'arrivée d'Unai Emery a changé la donne. En quête d'un back up pour Edinson Cavani, le Basque a profité des matchs amicaux aux États-Unis pour convaincre l'attaquant et son agent, Ginés Carvajal. À la clé : un contrat de quatre ans. Face à l'impossibilité d'inclure une clause de rachat obligatoire dans le contrat - dans la mesure où elle est interdite en France -, le Real Madrid s'est finalement résolu à lâcher son attaquant pour 25 millions d'euros, la plus grosse transaction réalisée pour un canterano formé à la Fabrica. Pour un joueur en fin de contrat en 2017, c'est une très bonne affaire. Mieux : l'aficion semble être en accord avec les dirigeants : 60% valident ce départ d'après Marca (une heure après l'annonce de la signature et plus de 1 000 votes enregistrés).

De la concurrence pour Cavani


Quand l'Espagne U19 a remporté l'Euro 2012 sous les ordres de Julen Lopetegui, Jesé était considéré comme étant le meilleur espoir du football ibérique, largement en avance sur Gerard Deulofeu et Paco Alcácer. Il avait même fini meilleur buteur du tournoi avec cinq réalisations. Mais quatre ans plus tard - entrecoupés par une blessure au genou en 2014 qui a ralenti sa progression, le natif des Canaries est celui des trois qui joue le moins. Pourtant, c'était lui le plus attendu. Pour preuve, il n'a jamais été prêté pour faire ses gammes et a été immédiatement incorporé dans l'équipe première du Real Madrid. Pour compenser sa frustration, il a en revanche soulevé deux Ligues des champions. Plutôt pas mal comme lot de consolation. Cependant, avec seulement sept titularisations en Liga en 2015-2016 (21 entrées en jeu, cinq buts), le bilan est bien trop maigre pour le joueur de 23 ans. Il souhaitait donc quitter la…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant